Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2015

Journal de bord #29

Reproduction d'une nature morte en l'occurrence une paire de godillots pour Juliette, un dessin analytique (en cours de réalisation) effectué ici sur trois séances de quatre heures.

Veuillez cliquer sur le visuel pour agrandir!

PJB68.jpg

L'objectif de ce cours s'appuie sur la compréhension et l’analyse de volumes simples ou complexes. L’ apprentissage de ce type de dessin est un travail long et rigoureux, qui répond à des critères d’expression plastique spécifique tel le cadrage, la variation d’échelle, la compréhension de la perspective, l'étude des rythmes, l'approche du travail en valeurs, la retranscription des matières... Les moyens utilisés sont les outils traditionnels du dessin : mine de plomb, fusain, pierre noire... et crayons de couleur, le tout transposé sur format raisin (50 X 65).

16/01/2015

Journal de bord #28

Une belle production a encore quitté les cartons de l'atelier fin décembre, où sur une feuille de Canson moitié Raisin jaillissait une magnifique chouette très colorée décadrée se décomposer en plein vol. En effet, Lucie s'est attelée au thème de la fragmentation/dislocation en travaillant sur la décomposition des plumes du corps et des ailes de l'oiseau, et pour accentuer et rendre plus attrayant le sujet ce dernier a été décalé en bas à gauche du format, ainsi la possibilité d'un envol ou d'un atterrissage se voit renforcer rien qu'en jouant sur la circulation des blancs autour de l'animal.

C'est une création réalisée au crayon à papier et aux crayons de couleur aquarellables.

Veuillez cliquer sur le visuel pour agrandir!

PJB67.jpg

15/01/2015

Meilleurs Souhaits

Après un tohu-bohu extrêmement dur, il est difficile désormais de présenter ses bons voeux...

Je vous souhaite néanmoins un vent de douceur et d'apaisement pour aborder cette nouvelle année 2015...

Bonne et Heureuse Année à vous tous!

carte de voeux,bonne année 2015

11/12/2014

Journal de bord #27

A des lieux d'ici, un après-midi à Monsanto au Portugal...

PJB66.jpg

Voici une photo qu'Elisa a choisie de reproduire à la peinture à l'huile. Pourquoi dès lors utiliser cette technique? C'est la peinture par excellence de la lenteur, par conséquent du détail et de la précision. Ce temps de séchage lent fait place à certains avantages, comme la possibilité pour l’artiste de prendre le temps nécessaire pour bien mélanger ses couleurs, de peaufiner son œuvre pour se rapprocher de la perfection, ou encore de retravailler son motif durant plusieurs jours jusqu’à obtenir le rendu souhaité. Le droit à l'erreur est donc permis. Elle permet également de travailler une matière particulièrement épaisse à la brosse ou au couteau pour obtenir des effets de relief, ce qui peut rendre l'aspect de la toile intéressant.

PJB65.jpg

Elisa ici ne souhaitait pas représenter à l'exactitude cette photo, autrement dit faire un tableau réaliste, mais au contraire de puiser en elle ses ressentis pour les retranscrire via des touches spécifiques sa patte, attentive au toucher d'une roche aux grains secs d'une terre gorgée de soleil aux feuillages d'un arbre, en somme à toutes ces petites choses qui accrochent l'oeil, et ainsi rendent un tableau attractif et intéressant. C'est un exercice difficile, puisque la personne qui tient le pinceau loin des dictâtes du classicisme doit apprendre à regarder autrement en faisant appel à tous ses sens, ainsi analyser et synthétiser pour exprimer autre chose, réécrire l'imperceptible qu'un simple regard ne peut capter, laisser de ce fait parler sa sensibilité et susciter de l'émotion chez le spectateur...

09/12/2014

Une idée de cadeau...

         Si vous souhaitez sur une durée limitée découvrir ou offrir à un proche pour ces fêtes de fin d'année des cours de peinture, de dessin, etc. Pensez à l'option CARTE ADHESION "5 cours", c'est un tarif à la journée, qui permet aux intéressés de venir à l'Atelier Tintoretto au gré de leurs disponibilités et de leurs souhaits. Elle se présente sous la forme de coupon à faire valider en début de cours.

Carte-5-cours-Noëlbis.jpg

Pour vous inscrire, veuillez télécharger les 3 documents des CONDITIONS GENERALES (en bas à gauche) ainsi que le formulaire d'adhésion (en lien ICI).

05/12/2014

Journal de bord #26

Jeune fille délivrant un oiseau de sa cage de Jean-Honoré Fragonard et Après le bain, femme s'essuyant la nuque d'Edgar Degas sont les deux peintures terminées à l'atelier il y a quelques semaines, et que je vous livre enfin. Une petite rétrospective de ces deux reproductions afin de mettre en exergue le processus de création de chacune. Avec un zeste de persévérance et de rigueur, de la méthode bien évidement, Claudette et Evelyne en (re)peignant ces tableaux ont pu évaluer les difficultés de chaque oeuvre, et ainsi, comprendre le geste et la touche des Grands Maîtres. Aussi elles ont assimilé de par leur choix de nouvelles techniques de peinture, car chaque toile est une nouvelle aventure, un cheminement avec ses problématiques, voire une ascension dans l'acquisition des connaissances picturales.

 Jean-Honoré Fragonard,

il naît en 1732 à Grasse. Considéré comme le peintre de la frivolité et du Rococo, doué d'une fougue, d'une facilité et d'une virtuosité éblouissante, il résume dans son oeuvre tout le XVIIIème siècle. Il peignit beaucoup de scènes galantes, mais aussi des portraits, des paysages inspirés de peintres hollandais, des peintures religieuses ou mythologiques, ou des scène de bonheur familial, c'est-à-dire des scènes familières (La Leçon de musique).

Fragonard devient membre de la Commune des Arts en 1793. Par la suite, Fragonard est nommé l'un des conservateurs du musée du Louvre par l'Assemblée nationale à la suite de l'intervention de Jacques-Louis David. En 1805, tous les artistes résidents, dont Fragonard, sont expulsés du Louvre par décret impérial, consécutif à la réorganisation de l'édifice en musée Napoléon. La disparition de l'aristocratie commanditaire (ruinée ou exilée) lui fait perdre sa grande fortune. Il s'installe alors chez son ami Veri, au Palais Royal.

Il meurt à Paris en 1806.

edgar degas,jean-honoré fragonard,peinture à l'huile,pastel

   En reproduisant Jeune fille délivrant un oiseau de sa cage, Claudette devait préserver impérativement la légèreté et la fraîcheur du tableau. Respecter les modelés du modèle féminin, jouer avec les transparences et le drapé du vêtement, recréer le jeu de lumière et d'ombre de la roseraie étaient par conséquent les principales contraintes de cette oeuvre, que cette dernière avec de la patience est parvenue en trois mois à achever, un très beau travail à l'huile désormais à encadrer!

edgar degas,jean-honoré fragonard,peinture à l'huile,pastel

Edgar Degas,

il naît en 1834 à Paris. C'est un peintre, graveur et sculpteur français, un dessinateur remarquable, il se fit l'observateur réaliste des gens simples (La Repasseuse), des chevaux (Course de gentlemen), et surtout du corps féminin et des danseuses (La classe de danse) ; il sut en simplifiant les formes, rendre admirablement le mouvement. A la fin de sa vie, sa vue baissant, il n'utilisa plus la peinture à l'huile mais le pastel, et s'adonna à la sculpture. Degas meurt d’un anévrisme cérébral à Paris le 27 septembre 1917.

Si Degas fait officiellement partie des impressionnistes, il ne les rejoint pas dans leurs traits les plus connus. Sa situation d’exception n’échappe pas aux critiques d’alors, souvent déstabilisées par son avant-gardisme. Plusieurs de ses images ont semé la controverse, et encore aujourd’hui l’œuvre de Degas fait l’objet de nombreux débats auprès des historiens d’art.

 

edgar degas,jean-honoré fragonard,peinture à l'huile,pastel

   Evelyne, quant à elle, avait jeté son dévolu sur Après le bain, femme s'essuyant la nuque d'Edgar Degas, un tableau que le peintre avait réalisé au pastel, d'où la difficulté de bien comprendre la touche et de respecter le trait de ce dernier étant donné qu'elle souhaitait la réaliser à la peinture à l'huile, éviter du coup tout soucis du détail pour atteindre un geste plus libre, recréer un jeu subtil de lumière un stratagème pour révéler ainsi  les volumes du corps par quelques notes de couleurs pures. Une fois encore un travail de longue haleine, mais payant un régal pour les yeux!

edgar degas,jean-honoré fragonard,peinture à l'huile,pastel

En somme des samedis après-midi bien studieux...

edgar degas,jean-honoré fragonard,peinture à l'huile,pastel